Visite de travail et d’inspection à la wilaya d’Ain Timouchent

ALGER – 30/07/2019 - Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Monsieur Abdelkader Benmessaoud a indiqué, mardi à Ain Témouchent, que "les tarifs des prestations hôtelières sont fixés selon le principe de l'offre et de la demande", ajoutant que "le facteur de la compétitivité a contribué dans la baisse des prix ces deux dernières années".

"Les tarifs des prestations hôtelières sont fixés selon la loi de l'offre et la demande", a précisé Monsieur le ministre lors d'une visite de travail et d'inspection de nombre de projets d'investissement relevant de son secteur à la wilaya d'Ain Témouchent.

Et d'ajouter "nous avons constaté ces deux dernière années, l'ouverture de plusieurs établissements hôteliers grâce aux investissements et à l'accompagnement de l'Etat". "Le facteur de la compétitivité a contribué dans la baisse des tarifs", a-t-il mis en avant.

Dans ce contexte, Monsieur le ministre a fait savoir que "les tarifs sont adaptés au pouvoir d'achat des citoyens. Ils varient entre 4000 DA et 5000 DA la nuitée", qualifiant ce prix d'"acceptable et raisonnable".

Supervisant l'inauguration d'une nouvelle structure hôtelière d'une capacité de 250 lits à la plage Rechgoune (Beni Saf), Monsieur le Ministre a fait état d'"une stratégie mise en place par son département pour que les tarifs de prestations soient abordables", appelant à fixer des tarifs raisonnables notamment au niveau des hôtels publics.

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat a entamé sa visite par le chef-lieu de la wilaya d'Ain Témouchent, en se rendant à un établissement hôtelier d'une capacité de 160 lits relevant de la chaîne "Eden" qui dispose de 16 hôtels au niveau national.  

Monsieur le Ministre s'est félicité de la qualité de cet hôtel qui a été réalisé conformément à des normes internationales, appelant à l'occasion, à la nécessité d'attirer les touristes étrangers pour passer leurs vacances en Algérie et ce à travers la promotion du produit touristique national d'une manière appropriée. 

Monsieur le ministre a également inspecté dans la commune d'Ouled Boudjemaâ le projet d'extension d'une résidence touristique relevant du secteur privé, implantée dans une Zone d'expansion touristique (ZET) de la plage Sassel, mettant en avant " la nécessité de réfléchir à l'exploitation de ces structures hôtelières tout au long des saisons de l'année, à travers l'encouragement du tourisme forestier, l'escalade des montages, la plongée, tout en prenant en considération les potentiels que recèle la région".

Dans la même région côtière, Monsieur le Ministre a inauguré un hôtel 4 étoile, saluant au passage la qualité des prestations et les tarifs compétitifs qui y sont appliqués. 

Monsieur le Ministre a fait le tour de l'hôtel en se rendant au pavillon de l'artisanat où des produits de la wilaya de Ghardaïa sont exposés dans le cadre des semaines de l'artisanat, saluant à ce propos cette initiative qui contribue à promouvoir les produits artisanaux de cette wilaya.  

Toujours dans la même collectivité locale, Monsieur le Ministre a procédé à la pose la première pierre d'un projet d'extension d'une résidence touristique à la plage de Terga, avant de mettre l'accent sur l'important déploiement des établissements hôteliers tout le long de la bande littorale de la wilaya. 

Afin que l'hôtel soit un plus pour le tourisme dans cette wilaya, Monsieur le ministre a instruit le maître d'oeuvre à réduire la durée de réalisation de 24 à 12 mois.

Dans le cadre de sa visite d'inspection, monsieur le Ministre s'est rendu également à la plage de Rachgoun (Beni Saf), une occasion pour rappeler la nécessité d'utiliser ces espaces pour des activités sportives et culturelles en mettant en place les moyens nécessaires.

Evoquant la situation du tourisme dans cette wilaya, Monsieur le Ministre a indiqué que le secteur faisait de grands pas, faisant état de "76 projets d'investissement dont 6 hôtels d'une capacité d'accueil de 1200 lits".