Le Schéma Directeur d’Aménagement Touristique 2030

L’Amorçage du SDAT pour la mise en tourisme de l’Algérie

Le tourisme constitue le nouveau moteur de développement durable, de soutien à la croissance et de vecteur clé de la tertiarisation de l’économie en raison du potentiel de création de richesses, d’emploi et de génération de revenus durables.
Attentive aux expériences des pays voisins et à ceux considérés comme ayant enregistré des succès en matière d’activités touristiques, s’inspirant de leurs réussites mais aussi de leurs déconvenues, l’Algérie entend donner au secteur du tourisme une dimension à la mesure de ses potentialités et de ses atouts.

Il s’agit désormais de développer la montée en puissance du tourisme national et de l’insérer dans les circuits commerciaux du tourisme mondial grâce à l’émergence de la destination Algérie comme destination touristique de référence au plan international.

La construction d’une destination nationale labellisée requiert la définition d’une démarche organisée et durable permettant de doter l’activité touristique de la lisibilité et de la visibilité nécessaires à la consécration d’une économie touristique alternative aux ressources tarissables et non renouvelables que sont les hydrocarbures.

En termes d’objectifs, et au-delà des aspirations à contenu essentiellement économique, les textes en vigueur réaffirment la volonté de l’Etat de préserver l’environnement, d’améliorer le cadre de vie, de valoriser le capital naturel, culturel et de mettre en valeur le patrimoine touristique national.

S’appuyant sur la mise en valeur des régions de leurs atouts et leur attractivité, le tourisme par ses triples effets :

Macroéconomique (emploi, croissance, équilibres externes, investissements), d’entraînement des autres secteurs (agriculture, artisanat, culture, services, transports, services, BTPH, industrie, agriculture, emplois, revenus, devises, développement local,…) de socialisation d’échange et d’ouverture.

Le tourisme constituera une ressource alternative aux hydrocarbures épuisables au cours de ce siècle.

La prise de conscience nationale de l’enjeu du développement touristique en tant que vecteur de développement économique et social impose la nécessité de se doter d’un cadre stratégique de référence et d’une vision à l’horizon 2030, appuyée sur des objectifs contenus dans le présent Schéma, objet du débat actuel. Le Schéma d’aménagement touristique, « le SDAT » est une composante du SNAT 2025, prévu par la loi 02-01 du 12 décembre 2001 relative à l’aménagement du territoire et du développement durable ; il n’est ni une branche ni un secteur d’activités, c’est une industrie jeune, qui combine promotion du tourisme et environnement.

Le tourisme n’est plus un choix, c’est un impératif.